• slider1
  • slider2
  • slider3

Ehpad – Un bien être assuré pour les personnes âgées dépendantes.

Mieux connaitre l’Ehpad

L’Ehpad ou Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes est une institution médicalisée accueillant en son sein des personnes plus ou moins dépendantes, âgées de 60 ans et plus. Il peut être à caractère privé lucratif, public ou privé associatif. L’Ephad est régi par la Loi du 24 janvier 1997, des décrets en date du 26 avril 1999 et du Code de l’action sociale et des familles. Sa création est soumise à l’aval du Conseil général et de l’Agence régionale de santé.

Les caractéristiques de l’Ehpad

L’Ehpad ou Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes n’est pas une maison de retraite classique. En effet, cette structure médico-sociale dispose de tous les équipements nécessaires et d’un personnel spécialisé permettant d’accueillir les seniors en perte d’autonomie même ceux qui sont très dépendants. On peut citer en exemple les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies dégénératives.

Les prestations offertes dans un Ehpad

En général, les services offerts dans un Ehpad sont nombreux : hébergement dans une chambre individuelle ou commune, restauration, blanchissement, activités de loisirs, aide à la vie courante pour les personnes très dépendantes, assistance et contrôle médical, soins, etc. Il est possible que certaines prises en charge médicales ne soient pas assurées dans un Ephad à cause d’un manque de personnel qualifié. Il est donc important de se renseigner sur l’établissement convoité avant d’entamer les procédures.

Lors de l’admission dans un Ehpad, le futur résident ainsi que sa famille recevront toutes les informations utiles leur permettant de mieux organiser le séjour : livret d’accueil, contrat de séjour renfermant toutes les prestations proposées et leur tarification, règlement intérieur de l’établissement, etc. Ils peuvent également poser des questions sur le fonctionnement de l’Ehpad s’ils le souhaitent.

Le financement de l’Ehpad

L’Ehpad possède deux sources de financement : le crédit de fonctionnement versé par l’Etat et les frais à la charge des pensionnaires. Pour bénéficier de cette aide publique, chaque établissement devra d’une part signer une convention tripartite avec le Assurance maladie et le Conseil général et d’autre part, respecter certaines obligations : rendre transparent les frais de soins, renforcer les moyens médicaux, être solidaire avec les résidents, offrir des services de qualité et favoriser le partenariat.

Tout Ehpad dans les normes suit une forme de tarification spécifique. Le coût de ses services se divise en trois volets : tarif hébergement, tarif dépendance et tarif soins.

Le premier regroupe les frais liés au bien-être des seniors : hébergement, restauration, loisirs, blanchisserie, loisirs, etc. Le tarif hébergement sera entièrement à la charge des pensionnaires. L’obtention d’une allocation de logement sociale – ALS ou d’une aide personnalisée au logement – APL permettrait aux bénéficiaires de réduire le coût de leur tarif hébergement en Ehpad. Le tarif dépendance sera calculé en fonction du degré de dépendance du patient et de son niveau de revenus financiers. Une Allocation personnalisée d’autonomie ou APA pourrait alléger non pas à 100% mais partiellement cette charge financière. Le tarif soins quant à lui sera financé intégralement par l’Assurance maladie sauf pour les prestations médicales non comprises dans le contrat de séjour de l’Ehpad.